Covid-19.corsica
Vince contr’à u Covid-19

#Stateattenti

La préparation du rebond, du relèvement de l’économie corse et la construction d’un nouveau modèle économique et social

Accompagner le secteur stratégique du transport aérien et Air Corsica, Compagnie de la Corse et des Corses

La Collectivité de Corse est partie prenante du capital de nombreuses sociétés, et les SEM, notamment de transport, secteur stratégique pour l’économie Corse, sont largement impactées par la pandémie.

Il en va ainsi au premier chef d’Air Corsica, dont la Collectivité de Corse est actionnaire majoritaire.

S’agissant d’une entreprise qui est un fleuron de notre économie et de notre vision stratégique des transports, et eu égard aux enjeux économiques et sociaux qu’elle concentre (800 salariés et leurs familles), le Conseil exécutif de Corse envisage d’ores et déjà toutes les mesures de soutien et d’accompagnement nécessaires à préserver l’entreprise et ses emplois.

Une concertation sera également menée avec Air France, pour assurer la continuité du service public et la défense des intérêts des personnels d’Air France des escales corses.

Soutenir de façon spécifique le secteur du tourisme, secteur clé de l’économie insulaire, particulièrement impacté par la crise du Covid-19

L’Agence du Tourisme de la Corse a, dès les prémices de la crise, engagé avec les socio-professionnels du secteur une stratégie de sortie de crise.

Elle consacrera en 2020, 3,8 M€ à une campagne de communication exceptionnelle visant à préserver les parts de marché de la destination corse.

Elle y adjoindra les mesures d’amélioration de l’offre touristique prévues au dispositif d’avances remboursables contractualisé avec la CADEC (1,5 M€ en 2020) qui pourra évoluer dans ses cibles à moyen terme.

Public cible : professionnels du tourisme (hébergements, activités de pleine nature à ce jour).

Modalités de la mesure : avances remboursables.

 

Adapter les règlements d’aide aux enjeux liés à la crise du Covid-19

Les mesures proposées par le Conseil exécutif de Corse seront bien sûr débattues devant l’Assemblée de Corse et soumises au vote de celle-ci.

Elles nécessiteront également, pour certaines d’entre elles, une modification des règlements des aides, et une reconfiguration des dispositifs de soutien.

1. Consulter et impliquer les acteurs

Le plan d’urgence et de sauvegarde économique et sociale de la Corse proposé par le Conseil exécutif de Corse a vocation à être prolongé et complété par des mesures de moyen et de long termes, qui impliqueront nécessairement une discussion avec l’Etat et l’Union européenne (PTIC appelé à prendre la suite du PEI, Fonds structurels européens, ressources fiscales…).

Parmi les points à inscrire à l’ordre du jour figureront nécessairement :

  • demande d’exonération totale des charges des entreprises pour l’année en cours ;
  • mesures structurelles, comme par exemple le statut fiscal et social à obtenir pour la Corse ;
  • mesures de soutien et d’accompagnement des filières de production, commerces et services ;
  • mise à niveau des infrastructures, notamment de santé.

Ces axes stratégiques feront l’objet d’une large consultation et implication des acteurs concernés, aux fins de parler d’une même voix, et d’obtenir des instances gouvernementales et européennes la prise en compte des attentes de la Corse.

Le Conseil exécutif de Corse proposera également une méthode de diagnostic partagé et de dispositif de veille stratégique économique et sociale impliquant les acteurs.

Enfin, il est admis par tous que la crise du Covid-19 va imposer de repenser le modèle économique et social, en replaçant au centre du contrat social, les logiques de solidarité, de proximité, de services publics essentiels non soumis à la loi du marché, de développement durable.

La Corse, dans cette perspective et grâce à ses atouts objectifs en termes économiques, sociaux, culturels, peut se positionner comme un territoire innovant et leader.

Il nous appartient collectivement d’engager et de renforcer cette dynamique et ce nouveau modèle.

C’est le travail qui nous attend dans les mois et années à venir.

Cuntattà ci

3+6=